Source du document : Agence de l'Eau Adour-Garonne.

Les équipements de récupération des eaux de pluie bénéficient désormais d'un crédit d'impôt au taux de 25%, dès cette année pour les personnes engageant des travaux pour un usage extérieur des eaux.

Le crédit d'impôt ne concerne que l'eau collectée sur des toitures inaccessibles et utilisée à l'extérieur des habitations. Sept éléments, tous éligibles à cette mesure, sont nécessaires :

  • une crapaudine en haut de chaque descente de gouttière concernée ;

  • un système de dérivation des eaux de pluie sur la descente, s'il n'y en a qu'une, ou un regard rassemblant l'intégralité des eaux récupérées ;

  • une grille de filtration en amont du stockage, démontable pour le nettoyage et d'une maille inférieure à 5 mm ;

  • un dispositif de stockage neuf, comprenant une ou plusieurs cuves reliées entre elles ;

  • des conduites entre le système de dérivation et le stockage, et entre le trop-plein et le pied de la gouttière dérivée ;
  • un robinet de soutirage verrouillable ;
  • une plaque apparente et scellée à demeure, au-dessus durobinet de soutirage, qui porte d'une manière visible la mention

    « eau non potable » et le pictogramme correspondant.

Le dispositif de stockage doit être étanche, opaque, fermé et recouvert d'un couvercle solide et sécurisé. Il doit résister aux variations de remplissage.
Il doit comporter un dispositif d'aération avec une grille anti-moustiques.
Son arrivée d'eau doit être noyée et son système de trop-plein doit être équipé d'un clapet anti-retour, sauf si le trop-plein s'effectue par l'arrivée d'eau. On doit pouvoir le vidanger, le nettoyer entièrement et toucher de la main l'ensemble de sa paroi intérieure.